Santé et bien-être

Le topic "Santé et Bien-être" recouvre 3 thèmes importants :

  • Quel marketing pour les produits et services du secteur de la santé ?
  • Comment penser et répondre aux problématiques de bien-être du consommateur ?
  • Quelles réponses donner sur un plan marketing pour gérer les risques alimentaires et sanitaires ?

Ces thèmes peuvent être liés aux questions de vulnérabilité des consommateurs, aux comportements à risque (tabac, alcool, etc.).

Mini-cas finaliste 2017 : Génér’Hic

Etude de cas Génér’Hic! Identifier et réduire les risques perçus par le grand public à l’égard des médicaments génériques

Aurélie Merle et Widiane Ferchakhi (Grenoble Ecole de Management)

N’oublions pas les fondamentaux ! Le concept de risque perçu est un concept de base en marketing – comportement du consommateur. L’objectif de ce cas est de faciliter son appropriation en l’appliquant à une problématique d’actualité : comment réduire les risques perçus à l’égard des médicaments génériques ?

Séminaire Sonya Grier - Consumer Health & Well-Being - Paris - 16 mars 2017

Jeudi, 16 mars, 2017 - 17:15
Université Paris Dauphine, Salle A707

Le 16 mars 2017, l’Université de Paris-Dauphine accueille Sonya Grier (American University) dans le cadre de son séminaire Wine & Cheese !

Thématique : l'influence de l'environnement marketing sur la santé et le bien-être du consommateur

Inscrivez-vous vite !
 

Prix de la meilleure communication - Journée du marketing agro-alimentaire 2016

Le prix de la meilleure communication de la journée du marketing agro-alimentaire aété remis à Steffie Gallin, Marie-Christine Lichtlé et Laurie Balbo pour la recherche intitulée « Les effets positifs et négatifs des communautés en ligne de soutien a la perte de poids : les avis d’experts en nutrition et d’utilisateurs de communautés ».

Journée du Marketing de la Santé

Le marketing social se définit comme « l’application des techniques utilisées en marketing commercial pour analyser, planifier, exécuter et évaluer des programmes dont le but est la modification du comportement d’une cible d’individus, afin d’améliorer leur bien être personnel et celui de la société ». Si ses débuts dans les années 1970 ont été difficiles, force est de constater qu’aujourd’hui, de plus en plus d’organismes utilisent les outils et la démarche du marketing social pour mettre en place des programmes de prévention (campagne de communication, segmentation et analyse des cibles visées, analyse de la « concurrence » des comportements de santé, etc.) : les Centres for Disease Control and Prevention (CDC) aux États-Unis, l’ONU, le National Social Marketing Centre (NSMC) créé en 2007 en Grande-Bretagne, etc. En France, l’appropriation du marketing social par les professionnels de santé est plus timide. Si en local la démarche est encore peu connue et utilisée, le rapport de préfiguration de l’Agence Nationale de Santé Publique rendu à la Ministre de la santé en 2015 propose « l’affirmation d’une stratégie de marketing social (ou de marketing en santé publique) » qui laisse penser que le marketing social va se développer rapidement sur le terrain.

Que manger ? Pratiques, normes et conflits alimentaires

La Fondation pour les sciences sociales, en partenariat avec Le Monde, a organisé la quatrième Journée des Sciences sociales le 9 décembre 2016. La journée portait sur le thème « Que manger? Pratiques, normes et conflits alimentaires ».
Ce fut l'occasion d'aborder entre autre la production de normes, la modification des conduites alimentaires ou encore la question de la salubrité des produits. L'ensemble des débats de cette journée sont disponibles en vidéos sur le site de la Fondation.

Améliorer les comportements alimentaires avec l’étiquetage nutritionnel : vers un agenda de recherche au service du Bien-être des consommateurs

Paru dans RAM en 2016, un article de Lydiane Nabec qui traite de l'influence de l'étiquetage nutritionnel sur le comportement alimentaire des consommateurs en considérant l'approche de la Transformative Consumer Research.