Marketing de la santé

Pourquoi une Communauté d’intérêt thématique sur le marketing de la santé ?

Depuis quelques années, le marketing de la santé fait son apparition en France dans le champ académique et professionnel. Ainsi des congrès et publications lui sont consacrés, des chercheurs se focalisent sur son objet, des cursus d’étude sont créés et les pouvoirs publics et les entreprises lui prêtent un intérêt croissant. Nous parlons ici d’un marketing de la santé au sens large : celui du marketing pharmaceutique mobilisé par les industries du médicament, du marketing social déployé par les acteurs dits non marchandes (associations, agences publiques) et du marketing en plein développement des établissements sanitaires et médico-sociaux (hôpitaux, etc." data-share-imageurl="">

Quoi de neuf Docteur ?

Bienvenue sur la page du groupe d'intérêt thématique sur le marketing de la santé. 

Pourquoi une Communauté d’intérêt thématique sur le marketing de la santé ?

Depuis quelques années, le marketing de la santé fait son apparition en France dans le champ académique et professionnel. Ainsi des congrès et publications lui sont consacrés, des chercheurs se focalisent sur son objet, des cursus d’étude sont créés et les pouvoirs publics et les entreprises lui prêtent un intérêt croissant. Nous parlons ici d’un marketing de la santé au sens large : celui du marketing pharmaceutique mobilisé par les industries du médicament, du marketing social déployé par les acteurs dits non marchandes (associations, agences publiques) et du marketing en plein développement des établissements sanitaires et médico-sociaux (hôpitaux, etc.).

En France, les champs du marketing de la santé par les acteurs du terrain sont encore relativement inexplorés. Les outils utilisés par les différents acteurs du domaine restent ancrés dans une approche traditionnelle du marketing-management des produits, des services, des campagnes médias, etc. alors que leurs contours pourraient s’ouvrir à d’autres perspectives comme la perspective émotionnelle, éthique, relationnelle ou encore celle de la création de valeur. Les pays du nord de l’Europe, l’Amérique du Nord ou l’Australie sont comparativement plus avancés.

Objectif d’une Communauté d’intérêt thématique sur le marketing de la santé ?

En résumé, la France se caractérise encore aujourd’hui par des acteurs de la santé publique parfois réticents à mobiliser le marketing, qui n’en cernent pas toujours précisément les contours, et qui ne sont pas toujours au fait des recherches pertinentes et importantes développées par la Communauté académique marketing. Ce constat étant posé, les objectifs de développer une Communauté d’intérêt thématique sur le marketing de la santé visible sur le web sont donc :

  • de mieux faire connaître aux acteurs du terrain les travaux menés par les chercheurs en marketing de la santé ;
  • de mieux faire connaitre aux chercheurs en marketing les travaux menés en marketing de la santé par les collègues ;
  • de mettre en lien les chercheurs qui travaillent sur marketing de la santé ;
  • de faire connaître aux chercheurs les points de vue et actions des acteurs du terrain ;

Pour ce faire différents moyens seront proposés, différents contenus seront proposés à travers :

  • des interviews d’acteurs du terrain de la santé interrogés par les collègues en marketing
  • des points d’actualité sur un thème qui pourrait être éclairé par les travaux en marketing de la santé ;
  • des résumés d’articles académiques récents sortis sur le marketing de la santé ;
  • des recensions d’ouvrage en marketing de la santé
  • des informations et des résumés sur les thèses soutenus en marketing de la santé.

Les actualités du groupe

Représentations sociales et risques sanitaires : perspectives sociocognitives

Accueil > Ressources > Tribunes @ afm > #10 Juin 2016 > Paroles

L’alimentation et les représentations sociales : perspective psychosociologique

Accueil > Ressources > Tribunes @ afm > #10 Juin 2016 > Paroles

Les dernières publications du groupe

2016 / Le patient « connecté », acteur de sa santé : Une question d’empowerment ? 

Anne-Sophie Cases
Actes du congrès Mis en ligne le 22/04/2016

2016 / Normes sociales dans le contexte de l’allaitement maternel : Une analyse qualitative exploratoire 

Sarah BouDiab, Carolina Werle
Actes du congrès Mis en ligne le 22/04/2016

Les responsables du groupe

Dominique Crié

D_CRIE.jpg

Médecin et statisticien de formation initiale, Dominique Crié est Professeur des Universités en Sciences de Gestion (spécialité marketing) et directeur adjoint du Laboratoire Lille Economie Management (LEM) UMR CNRS 9221, à l’IAE-Université de Lille. Il a créé en 1994 le DESS Management des Entreprises du Secteur de la Santé (MESS) devenu Master MESS qui accueille une trentaine d’étudiants, en formation initiale et continue, désireux d’approfondir leurs connaissances et compétences en gestion des structures de soins ou en marketing des produits et services de la santé.

Ses travaux de recherche, dans le domaine de la santé, s’articulent autour de l’introduction du marketing dans les structures de soins, de la digitalisation du secteur santé et de la personnalisation en marketing social. Il a publié plus de 140 articles et communications dans des revues scientifiques, conférences et colloques nationaux et internationaux, chapitres d’ouvrages et ouvrages. Il dirige actuellement plusieurs thèses dont le sujet porte sur une problématique du marketing santé. Il est membre élu de la commission recherche du conseil académique de l’Université de Lille 1.

Co-porteur du projet PERFHU (performance des hôpitaux universitaires) en collaboration avec les Universités de Lille 2 et de Montréal, il s’intéresse à la performance des établissements hospitalo-universitaires intégrant des éléments marketing comme variables explicatives. Il assure ou a assuré des missions d’expertise auprès de l’Haute Autorité en Santé (HAS), de l’Institut de Recherche en Santé Publique (IRSP), de l’Agence nationale d'accréditation et d'évaluation en santé (ANAES) ou de la Fédération Hospitalière de France (FHF).

Consultant marketing auprès de laboratoires pharmaceutiques, d’organismes complémentaires d’assurance maladie et d’agences prestataires du secteur santé, il est président fondateur avec Karine Gallopel-Morvan des Journées Internationales du Marketing Santé (JIMS). Enfin, il est membre de l’Association Française du Marketing (AFM), de la Société Française de Statistiques (SFdS) et de l’Association de Recherche Appliquée au Management des Organisations de Santé (ARAMOS).

Karine Gallopel-Morvan

photo id_KGallopel.png

Karine Gallopel-Morvan est Professeure des Universités (spécialité marketing social) à l’Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique (EHESP) et Directrice adjointe de l’Equipe d’Accueil Management des Organisations de Santé (EA 7348 MOS) de l’EHESP. Elle est membre des Conseils Scientifiques de Santé Publique France, de l’Office Français des Drogues et Toxicomanies et de l’EHESP.

Les thèmes de ses enseignements sont la prévention des comportements tabagiques et le marketing social, enseignements qui sont ou ont été dispensés dans différents établissements (EHESP, universités, Sciences Po Paris, IEP Grenoble, Institut National de Recherche et de Sécurité, etc.). Ses activités de recherche portent sur la prévention des comportements tabagiques et alcooliques: Plus précisément, ses travaux portent sur l’analyse des stratégies marketing des industriels du tabac et de l’alcool et la prise en compte de ces stratégies commerciales pour établir des programmes de prévention plus efficaces. Elle a publié plus de 90 travaux académiques (articles dans des revues scientifiques nationales et internationales, articles dans des colloques scientifiques nationaux et internationaux, chapitres d’ouvrages et ouvrages).

En lien avec ses travaux, elle est régulièrement sollicitée par la Direction Générale de la Santé des consommateurs de l’Union Européenne, l’OMS,  la Direction Générale de la Santé, l’INSERM, le Haut Conseil en Santé Publique, Action on Smoking and Health UK, la MILDECA etc. pour participer à des groupes de travail et de réflexion. Enfin, elle est / a été responsable scientifique de plusieurs programmes de recherche. Parmi les programmes de recherche les plus récents : IMAJ (Impact du Marketing de l’Alcool sur des Jeunes) et I(D)MATEC (Impact du (De)Marketing de l’Alcool et du Tabac sur les Représentations et les Envies de Consommer) financés par l’INCa.

Taxo - Hot topics: