Consulter les règles d'évaluation

Conseils aux relecteurs

Le rôle du lecteur est essentiel puisqu’il aide non seulement les auteurs à faire progresser leur recherche dans un esprit de co-construction et aussi les rédacteurs en chef à prendre une décision. La qualité d’une revue dépend donc en grande partie du travail de ses lecteurs.

L’évaluation doit être faite dans le respect du travail des auteurs et du niveau de qualité scientifiquede la revue." data-share-imageurl="">

Le rédacteur en chef de RAM  vous sollicite pour relire un manuscrit. Voici quelques conseils et quelques principes pour vous aider dans votre travail de lecteur et ainsi assurer le sérieux, l’intégrité du processus et la qualité de nos revues.

Conseils aux relecteurs

Le rôle du lecteur est essentiel puisqu’il aide non seulement les auteurs à faire progresser leur recherche dans un esprit de co-construction et aussi les rédacteurs en chef à prendre une décision. La qualité d’une revue dépend donc en grande partie du travail de ses lecteurs.

L’évaluation doit être faite dans le respect du travail des auteurs et du niveau de qualité scientifiquede la revue. Il est important que les commentaires permettent aux auteurs de bien comprendre les points forts et les points faibles de leur papier, et qu’ils leur procurent des suggestions constructives permettant d’améliorer le papier en palliant ses faiblesses et en capitalisant sur les points forts.

En particulier :

  • Votre évaluation doit porter sur l’intérêt, la cohérence et la rigueur de la recherche. Elle doit donc respecter la diversité des positionnements épistémologiques et des démarches méthodologiques de la discipline.
  • Les commentaires doivent être étayés par une analyse argumentée. Les évaluations constituées du simple énoncé d’un jugement de valeur ne peuvent prétendre au statut d’évaluation scientifique.
  • Les commentaires donnent lieu à des propositions d’amélioration du papier sur le fond et/ou sur la forme et ce, quelle que soit la recommandation finale. Ces propositions sont de nature à aider l’auteur à améliorer son travail : références à ajouter, concepts à ajouter, amélioration du modèle conceptuel, suggestion pour la méthode, recommandations potentielles, etc.
  • Le style rédactionnel des commentaires doit être neutre, sans agressivité ou jugement de valeur. L’évaluation relève d’une démarche d’argumentation d’un point de vue et de production de recommandation.
  • Le principe d’anonymat doit être respecté : un lecteur qui reconnaîtrait les auteurs d’un papier, par exemple parce qu’il en a lu une version précédente, doit se rétracter auprès des responsables scientifiques du congrès. Le papier sera alors affecté à un nouveau lecteur.
  • Enfin, il est indispensable de respecter la date de remise de votre évaluation indiquée par le secrétaire de rédaction.

Si vous avez la moindre question concernant votre évaluation, le rédacteur en chef est à votre disposition.

Ethique

RAM est membre de COPE. Le Comité d'éthique des publications (Committee on Publication Ethics- COPE) a été créé en 1997 par un petit groupe d'éditeurs de revues au Royaume-Uni, mais compte maintenant plus de 10 000 membres dans le monde entier dans tous les domaines universitaires. L'adhésion est ouverte aux éditeurs de revues académiques et à d'autres personnes intéressées par l'éthique de la publication. COPE fournit des conseils aux éditeurs sur tous les aspects de l'éthique de la publication et, en particulier, sur la façon de traiter les cas de mauvaise conduite. Il fournit également un forum pour ses membres pour discuter des cas individuels. COPE n'étudie pas les cas individuels, mais encourage les éditeurs à s'assurer que les cas sont examinés par les autorités compétentes (généralement un établissement de recherche). Tous les membres du COPE doivent suivre le Code de conduite pour les rédacteurs de revues.